Aujourd’hui, économie et écologie sont deux paramètres inséparables lors de l’amélioration de la performance énergétique d’une maison. Pour optimiser l’isolation phonique et thermique de votre logement, faites appel à un professionnel. La Maison Des Travaux vous aide à trouver rapidement un artisan compétent en la matière.

Rénovation intérieure : isolation écologique

Lors d’une rénovation intérieure, l’isolation écologique tient compte des enjeux environnementaux. En effet, les matériaux d’isolation écologique sont privilégiés pour rendre la maison verte. Notez que le seuil énergétique des habitations vertes, en termes de consommation en électricité, est limité pour protéger la nature. Les techniques de construction répondent également aux normes environnementales.

L’utilisation d’écomatériaux lors de l’isolation d’une maison écologique promeut le développement durable. Issus de ressources renouvelables ou du recyclage, ils ont un impact environnemental minime. À titre d’exemple, l’isolation en ouate de cellulose figure dans la liste des matériaux verts. Ce matériau est durable, inoffensif et réutilisable. De plus, il ne provoque aucune allergie. En effet, il ne contient pas de COV ou composés organiques volatils, provoquant des intoxications.

Isolation écologique : quels sont les matériaux à utiliser ?

Les écomatériaux sont reconnus pour leur efficacité acoustique et thermique. Il faut quand même choisir ses matériaux d’isolation écologiques en fonction de la pièce où ils seront installés.

  • L’isolation en laine de mouton convient par exemple aux pièces à fort taux d’humidité.
  • L’ouate de cellulose sert à isoler les murs et les combles. Du papier recyclé, de la paille, du lin et du verre cellulaire ont servi à sa fabrication.
  • L’isolation en liège s’avère adaptée à la cuisine. En effet, ce matériau est imputrescible, léger et résiste au feu.
  • L’isolation en laine de chanvre améliore le confort acoustique d’un logement.
  • L’isolation en laine de bois permet d’optimiser la performance phonique et thermique d’une maison. La laine de bois est l’isolant le plus écologique du marché.
  • L’isolation en laine de coton limite les déperditions de chaleur. Elle est obtenue par recyclage du coton industriel. Elle a un poids léger et un pouvoir hygrorégulateur élevé.
  • L’isolation en lin est connue par son pouvoir hygroscopique important. Son coefficient de conductivité thermique s’avère intéressant. Le lin permet d’instaurer une atmosphère saine à l’intérieur de sa maison.

Ces matériaux écologiques diminuent les déperditions énergétiques. Ils favorisent ainsi la conservation de la chaleur pendant les saisons froides. En été, ils rafraîchissent l’air.

Isolation écologique : comment économiser de l’énergie ?

L’isolation écologique ne permet pas seulement de préserver l’environnement. Elle sert aussi à économiser de l’énergie et à diminuer les factures liées à l’utilisation d’un chauffage. Pour rendre un logement plus confortable, certaines règles sont à suivre :

  • Choisir les matériaux adaptés à sa maison : les écomatériaux allègent les factures énergétiques. Sélectionnez l’isolant en fonction de sa résistance thermique, de sa conductivité thermique et de son épaisseur.
  • Déterminer les endroits à isoler prioritairement : les murs, les combles, le plancher, etc.
  • Utiliser un appareil de chauffage approprié.

Le DPE ou diagnostic de la performance énergétique vous aide à connaître votre consommation en matière d’énergie. L’évaluation vous aide à déterminer les travaux à effectuer en premier.

Pour financer un projet d’isolation intérieure ou extérieure écologique, il est possible de demander une aide de l’État. Pour bénéficier des avantages de l’éco-prêt, il suffit de respecter les normes thermiques citées dans la RT2012.